Le plan de 100 millions de dollars de DCG pour réduire la domination de la Chine sur la production de Bitcoin

Barry Silbert vise à récupérer la production de bitcoins en Amérique (7,24%) de la Chine (65,08%). Foundry, filiale de DCG, travaille déjà avec Bitmain et MicroBT.

Le groupe de devises numériques de Barry Silbert est entré dans le monde de l’extraction de bitcoins avec l‘ annonce de sa nouvelle filiale en propriété exclusive, Foundry

«L’exploration et le jalonnement d’actifs numériques constituent l’épine dorsale de la technologie de la blockchain qui stimulera cette avancée», a déclaré Silbert, fondateur et PDG de Bitcoin Trader. La société gère ses propres opérations minières et fournit du financement et de l’équipement aux startups cryptographiques.

Par le biais de sa quatrième filiale, Foundry , qui a été «discrètement» formée en 2019, Silbert pariera 100 millions de dollars sur le secteur minier. Genesis, Grayscale Investments et CoinDesk sont les trois autres filiales de Digital Currency Group.

Mike Colyer, ancien dirigeant de Core Scientific et vétéran de GE, dirigera la société en tant que PDG.

Avec cette dernière entreprise, Silbert cherche à ramener une partie de la production de bitcoins aux États-Unis depuis la Chine

La Chine représente plus de 65% du taux de hachage mondial du bitcoin, tandis que les États-Unis ne représentent qu’un peu plus de 7%, selon la source de données de l’Université de Cambridge.

Silbert pense qu’il s’agit d’une opportunité propice pour les entreprises de cryptographie nord-américaines de capter une part considérable de la puissance minière mondiale.

Pour l’électricité bon marché, qui est abondante en Chine pendant la saison des pluies , Foundry lance des opérations en Géorgie, au Kentucky, en Caroline du Nord et dans le nord de l’État de New York, ainsi qu’en Colombie-Britannique et au Québec au Canada.

De plus, la société a déjà travaillé avec les fabricants de mineurs de bitcoins basés à Shenzhen, MicroBT et Bitmain, dans ce but. Jordan Chen, COO de MicroBT a déclaré:

«La compréhension de Foundry de l’industrie minière et le soutien total de DCG en ont fait un partenaire clé dans notre expansion en Amérique du Nord au cours de la dernière année. Nous prévoyons de continuer à collaborer avec Foundry alors que nous nous concentrons sur l’augmentation de notre part de marché mondiale. »

Bien que, comme le note Silbert, «l’espace minier est jonché de carcasses d’efforts miniers ratés», Foundry est sur le point de réussir en raison des législateurs et des groupes politiques inquiets à Washington, DC, au sujet de la Chine dominant la production de bitcoins.

T-Systems is now a Chainlink node operator

 

Deutsche Telekom is one of the leading companies in Germany, employing more than 200,000 people and with a market capitalization of $80 billion. Significantly, one of its subsidiaries has become a provider of decentralized data sources that are rewarded in cryptom currencies. T-Systems‘ announcement calls this deal „widespread mining“:

Chainlink tops DeFi’s ranking in CoinMarketCap amid „unfounded criticism“
„By providing real-world data to the Chainlink network, T-Systems MMS participates in so-called ‚generalised mining‘, in which it provides an IT service to a blockchain network while receiving payment in digital assets for doing so reliably. As there is significant blocked value in DeFi, these IT services play an important role in the overall ecosystem of the Ethereum.

T-Systems is in the business of digital transformations for large corporations and mid-sized companies. The company employs more than 2,000 people and had a turnover of 176 million euros in 2019.

Chainlink profit drives LINK price, but there could be a correction

Roaming can be explored in the future
Gleb Dudka, an analyst at T-Systems MMS told Cointelegraph that the company feels it is responsible for supporting the public network infrastructure:

„You could even say that the duty of a telecommunication company is to be an infrastructure provider for the public blockchain network.“

Suspicious company predicts large drop in Chainlink price
Although initially T-Systems will be only a node operator, cases of use of Bitcoin System technology specific to telecommunications, such as the roaming agreement, are being considered, according to Dudka.